Les variantes du blackjack

Le blackjack est un jeu totalement grisant. L’on a toujours une nouvelle stratégie à essayer, une nouvelle manière de compter les cartes. Le blackjack offre ce plaisir immense de pouvoir se déconnecter totalement du quotidien et de ce qui nous entoure pour pleinement s’immerger dans le jeu. La concentration durant une partie de blackjack est telle qu’une session de jeu équivaut à partir à l’autre bout du monde ! Mais, c’est toutefois moins dispendieux et cela peut même rapporter très gros !

Mais voilà, au bout d’un moment, il se peut qu’un peu de monotonie et de redondance s’installe. C’est là que le blackjack est encore plus étonnant puisqu’il propose effectivement 7 variantes, une pour chaque jour de la semaine. C’est parti donc pour une folle semaine de blackjack !

Lundi : le blackjack classique

Ici, l’on joue avec 6 sabots de 52 cartes chacun.

Le joueur peut doubler sur n’importe laquelle des deux cartes qu’il reçoit initialement. Il reçoit alors une carte supplémentaire.

Il est possible ici de séparer une paire.

Mardi : le blackjack surrender

Ici aussi, 6 sabots de 52 cartes sont utilisés.

La différence avec le blackjack classique évoqué dans le précédent paragraphe est qu’ici le joueur peut abandonner. S’il décide de le faire, il rend alors toutes ses cartes et récupère la moitié de sa mise.

Cette option d’abandon est très utile lorsque vous avez une mauvaise main. Ainsi, si vous avez 16 en main, abandonnez dès que le croupier a un 9 ou plus. De même, si vous avez 15, il est fortement suggéré d’abandonner dès que le croupier possède un 10.

Mercredi : le blackjack progressif

Ici, l’on oublie l’option « abandon » pour revenir au blackjack classique auquel l’on ajoute un jackpot progressif. A l’aide d’une mise optionnelle, vous vous rendez éligible au jackpot progressif. Ensuite, il ne reste plus qu’à attendre que la chance tourne en votre faveur. Précisons tout de même que l’avantage de la maison est très élevé avec ce jackpot progressif et qu’il faut que celui-ci atteigne une somme considérable pour que les choses deviennent intéressantes. Mais, parfois, tout se passe si vite. Restez vigilants !

Jeudi : le blackjack switch

Le blackjack switch est la version officielle de ce qui était par le passé une forme de tricherie. Ici, chaque joueur reçoit deux mains en même temps et peut échanger des cartes entre chacune de ses mains.

Vendredi : le classic blackjack gold

Il y a ici quelques variations puisque l’on joue avec un seul jeu de 52 cartes, que le croupier reste sur 17 et que l’on ne peut doubler que sur 9, 10 ou 11.

Par ailleurs, il n’y a pas d’option « abandon » (ou « surrender »).

Samedi : le blackjack double exposure

Aimeriez-vous voir les deux cartes du croupier ? Vous seriez fou de refuser ! C’est possible avec le blackjack double exposure.

Bien sûr, pour compenser cette fleur que vous fait le casino, celui-ci ajuste un peu les règlements.

Ainsi, l’on joue ici avec 8 sabots, il est possible de doubler sur 9, 10 ou 11 et l’on peut séparer les paires. De plus, à 17, le croupier doit tirer, il n’y a pas d’option « abandon », le blackjack paie 1 contre 1 au lieu de 2 contre 1 et, dernière règle à respecter, mais pas des moindres, le croupier remporte toues les égalités.

Il est vrai que cette dernière précision est assez effrayante. Mais, l’avantage est énorme de voir les deux cartes du croupier. Le dilemme est ici vraiment grand. Nous vous laissons peser le pour et le contre de cette variante et faire votre choix.

Dimanche : le blackjack spanish 21

Terminons la semaine avec un peu de fantaisie et le spanish 21. Effectivement, ici l’on joue avec huit jeux, mais ceux-ci ne comportent que 48 cartes, car tous les 10 ont été retirés.

Pour compenser la disparition de cette carte majeure, les gains sont revus en faveur du joueur. Ainsi, un 7-7-7 de la même couleur face à un 7 du croupier remporte à 50 contre 1 ! Par ailleurs, un 7-7-7 de n’importe quelle couleur reçoit un bonus spécial. Cela vaut la peine d’essayer et c’est très différent du blackjack classique. Idéal pour se divertir un peu.

Le 21 n’aura plus aucun secret pour vous :